Abonnez-vous à la newsletter pour connaître toutes les nouveautés et bénéficier des offres promotionnelles réservées. En cadeau recevez un code promo de 10 % valable sur toute la boutique pour votre première commande !

©www.petitecassiopeia.com

Eshop et

atelier/  boutique situé à Beautiful Day

au 28 rue des portes

50100 Cherbourg Octeville

Horaires : lundi 14h00 - 17h30

mardi 10h00 - 12h30 / 14h00 - 18h30

mercredi : fermé ( je bisoute mes enfants ! )

jeudi : 10h00 - 12h30 / 14h00 - 18h30

vendredi : 10h00 - 12h30 / 14h00 - 18h30

samedi : 10h00 - 12h30 / 14h00 - 19h00

Et si on commençait à être bienveillante envers nous même ?


Quand j'étais petite je ne m'aimais pas. Je ne me trouvais pas jolie. J'avais l'impression que je ressemblais à un garçon, et pourtant dès lors que je me faisais plus féminine, je ressentais une gêne et je craignais la moquerie. J'étais prisonnière de ce que je pensais du regard des autres sur moi. Ce n'est qu'une fois adulte que j'ai commencé peu à peu à véritablement accepter ma féminité, ce qu'elle avait de sacré.

On ne nous apprend pas assez à nous aimer telles que nous sommes. C'est même souvent vu comme un péché d'orgueil. Aujourd'hui je remarque encore que les femmes peuvent ressentir beaucoup de souffrances et de manque de confiance par rapport à leur image. Beaucoup façonnent une " identité " pour être celle que l'on attend d'elle. Elles mettent des vêtements à la mode, des lunettes à la mode, assurent sur tous les fronts, non pas parce qu'elles le veulent , mais pour ne pas décevoir, pour ne pas être jugées.

Instagram ( même si c'est un réseau social qui offre beaucoup d'opportunité de découvertes ) est aussi pour certaines un lieu virtuel qui leur renvoie leurs complexes de ne pas être à la hauteur.

La compétition pour être la plus belle, la plus à la mode, la meilleure mère, la super working-girl fait rage et pourtant amène peu, voir pas du tout de satisfaction.

Et si au lieu de nous comparer aux autres, au lieu d'analyser et de supposer ce qu'on attend de nous, on commençait à s'aimer pour de vrai ? A se libérer de ce que les autres pourraient penser de nous. Une femme est toujours belle, mais ne se révèle qu'une fois qu'elle est libérée et ouverte au monde. Peu importe si votre tenue est à la mode, si vous avez la coiffure tendance. Ce qui compte c'est que vous preniez véritablement plaisir à prendre soin de vous. Que vous vous accordiez de l'importance, non pas pour que les autres vous regardent avec admiration, mais simplement par bienveillance envers vous-même.

Si je pouvais parler à la petite fille que j'étais, je lui dirais : " Tu es belle quand tu es heureuse et quand tu es triste. Tu es unique. N'aie pas peur de cette unicité. Fais confiance à tes goûts et aime prendre soin de toi. Car personne ne le fera aussi bien. Plus tu te regarderas avec bienveillance et plus ton cœur sera ouvert ouvert aux autres. "

Alors faîtes vous plaisir, pour vous plaire à vous même. Parce que vous en valez le coup ! Vous méritez de vous accorder de l'importance.

Vous êtes une femme libre, heureuse et vous avez beaucoup à offrir au monde.

Voilà ce que je dirai à ma fille. Voilà ce que j'essaie de me dire chaque jour.


31 vues